RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

PSY’G

2 mai 1966 – Fondation du PSY‘GGroupement syndical des praticiens de la psychologie- psychothérapie psychanalyse .

1974 – Changements au PSY‘G [rubrique mal documentée].

1990 – sous la direction de Michèle Tordjman et d’Alain Naissant, le PSY‘G participe à la Déclaration de Strasbourg et à la création de l’AEPAssociation européenne de psychothérapie (EAP à l’anglo-saxonne).

13 mai 1995 – le PSY‘G et le SNPPsy fondent ensemble la FFdP, puis

oct-déc 1998 font sécession pour fonder ensemble l’AFFOPAssociation française fédérative des organismes de psychothérapie relationnelle et de psychanalyse(1)

dont le PSY‘G se retirera en 1999(2)

La bonne entente confraternelle PSY‘G – SNPPsy se maintint et régénéra à l’issue de la bataille des charlatans. Actuellement le PSY‘G constitue l’un des quatre piliers du GLPR.


Premier syndicat professionnel en France répartissant les professions psys en trois collèges, psychologues, psychanalystes, psychothérapeutes. Il les représente et soutient à titre de professions libérales, dans la mouvance de l’UNAPL.

Centré par ailleurs sur le développement de la psychothérapie des méthodes en Europe et les tentatives d’établissement européen de la profession axée sur les méthodes auprès de Bruxelles, il favorisera l’axe Londres (UKCP) – Vienne (Alfred Pritz) auquel il travaillera à rattacher Paris (union PSY‘G – SNPPsy) en créant à deux syndicats la FFdP – Fédération française de psychothérapie (13 mai 1995), section locale de l’AEP

Le SNPPsy est né en se démarquant de l’influence initiale du PSY‘G en ce que certains de ses membres fondateurs (dont Olivier Devillard et Michel Meignant) ont envisagé de s’y inscrire pour finalement fonder un syndicat exclusivement dédié aux psychothérapeutes (1981).

Les deux organisations n’ont jamais été antagonistes.

Pré-entrée en date du 31 décembre 2013 – modification 10 janvier 2014 – 26 juillet 2014 – 29 octobre 2014 –

Remonter

Remonteren haut de la page