RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

confirmation

accepter toutes les potentialités de l’autre

Ce terme se situe dans le champ de l’acceptation. Un intéressant débat Buber – Rogers là-dessus donne à réfléchir, sur un autre registre, comportant l’inclusion et l’acceptation. Dans Le développement de la personne, Rogers rappelle un passage de leur dialogue qui l’avait beaucoup frappé, et où Buber propose, dans le projet de toute relation, de « confirmer l’autre » : « Confirmer, dit-il, signifie… accepter toutes les potentialités de l’autre… Je peux reconnaître en lui, connaître en lui la personne qu’il devait de­venir dès sa création. Je le confirme en moi-même et puis en lui par rapport à ces potentialités qui peuvent maintenant se développer et évoluer ». C’est le sens d’une rencontre profonde, à un niveau de subjectivité intense et en approfondissement croissant, dans un dialogue Je-Tu. information provenant du [site ]

système syndical de garantie professionnelle collective

En ce qui concerne l’institution qui autorise l’exercice de la psychothérapie relationnelle au titre de psychopraticien relationnel®, la confirmation consiste à autoriser et accréditer auprès du public un professionnel es qualité, après que s’étant vu d’abord reconnu par l’attribution du diplôme de son école, il ait exercé durant trois années. La confirmation vient de ses pairs expérimentés auprès desquels il aura professé qu’il s’autorise, confirmation au sens rogero-buberien (ce qui n’exclut pas bien au contraire la rigueur due à la cohérence intime (congruence) de celui qui confirme) qui l’autorise en retour et l’intègre au système de garantie professionnelle collective d’un des deux syndicats reliés dans le cadre du GLPR.

terme tardif

Le terme de confirmation n’est survenu au XXIème siècle que tardivement, à notre initiative. Dans les années 80 on pouvait se faire simplement reconnaître par un syndicat à l’issue d’un parcours éclectique (certificats de méthodes et tuteurs personnels, diplômes universitaires, description du parcours psychothérapique ou psychanalytique personnel obligatoire), qu’un aréopage de pairs examinait, permettant de se reconnaître soi en présence et à la faveur de l’assentiment des « quelques autres » qui, en effet, par leur propre reconnaissance, pouvaient vous confirmer. Jeu régulier du Cinquième critère.

cooptation autoréglementaire

Tout cela s’est amélioré, cassant l’effet jury. La confirmation professionnelle syndicale n’est pas une passation avec certification (diplôme), elle est intégration à un groupe de pairs se déclarant solidaires et caution de l’affichage identitaire du professionnel venu trouver auprès d’eux la jouissance du titre alternatif d’exercice de psychopraticien relationnel® après vérification que les conditions de base des cinq critères sont réunies. La confirmation fonde l’autoréglementation SNPPsy-Affop – l’une des trois du GLPR.

voir également

il s’agit d’un réseau sémantique, c’est l’ensemble du maillage qui fait sens et construit le concept.

accréditement
autoréglementation
reconnaissance
confirmation
reconnaissance par les pairs
discipline
certification
diplôme
légitimation
métier
profession
méthode
pluralisme
multiréférentialité
psychanalyse intégrative
psychanalyse multiréférentielle
psychopraticien relationnel
psychopraticien relationnel®
psychopraticien multiréférentiel®
société savante
titre
titres
altertitre
titularisant
titularisation
terminologie


2 janvier 2015 – 26 mais 2015
Remonter

Remonteren haut de la page