RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

GLPR

Groupe de liaison de la psychothérapie relationnelle

dialogue concertant

Ce groupe jusqu’ici (oct 2015) organisationnellement labile, ne constitue pas une super organisation ou fédération, mais un lieu d’échange, de concertation et d’autorité morale commune, regroupant exclusivement les quatre organismes historiques de la psychothérapie humaniste à l’origine, relationnelle à présent, en France. Toutefois le nom de métier engageant les Quatre (AFFOP, FF2P, PSY’G, SNPPsy) crée de fait une solidarité institutionnelle en devenir.

Cette institution de dialogue concertant, groupe permanent de liaison et de réflexion constitué en réaction à l’adoption de la loi HPST de 2009, et pour constituer à l’issue de la disparition de la Coordination psy une instance permanente de la psychothérapie de la relation historiquement responsable et représentative dans notre pays, réunit (1) depuis janvier 2011(2) :

– les deux syndicats historiques, PSY‘G (ou encore Psy’G) (1966) et SNPPsy (ou encore SNPPsy) (1981)

– les deux fédérations nationales, FF2P (1995) et AFFOP (1998), regroupant deux ensembles organisés d’institutions de la psychothérapie en France.

propriété indivise du nom de métier

Le GLPR est moralement copropriétaire indivis du nom de métier de psychopraticien, adopté par lui le 17 novembre 2011(3) – auquel s’adosse le déterminant de relationnel, inscrit dans le sigle, auquel sont particulièrement attachés les deux syndicats et l’AFFOP. Le déterminant relationnel renvoyant au champ disciplinaire de la psychothérapie relationnelle, et à l’appellation protégée par l’AFFOP (comprenant le SNPPsy) de psychopraticien relationnel®.

solidarité inter organisationnelle

Une telle copropriété morale engage solidairement les quatre organisations historiques. Et peut se trouver les contraindre à passer des accords sur des questions essentielles pour la défense de la profession.

Voir aussi

les-psychothérapeutes
la-psychothérapie
psychothérapie = 4 psys
titre
– Philippe Grauer, Titre de psychothérapeute – une mécanique institutionnelle complexe
la psychothérapie & les psychologues
– Philippe Grauer, éthique & psychothérapie : de la psychopathologie à l’autoproclamation [7 novembre 2013].
– Philippe Grosbois, Éthique et psychothérapie : principe de parité versus principe de compétence
terminologie
GLPR

représentatives et responsables

Le GLPR se constitue des quatre organisations historiques – et elles seules – représentatives et responsables de la psychothérapie et des psychothérapeutes et psychopraticiens relationnels œuvrant à partir du ressort de la relation et du processus de subjectivation qui se sont fondées en France au cours des quarante-cinq dernières années – bientôt un demi siècle. Elles comptent ensemble en membres à peu près les deux tiers des 7500 psychopraticiens évalués dans notre pays à ce jour. Quand on pense au taux de syndicalisation ambiant c’est considérable.

Les quatre organismes du GLPR sont d’accord sur le principe des cinq critères et particulièrement du cinquième.

historique

Pour mémoire la Déclaration de Strasbourg qui proclame la profession de psychothérapeute(4) date de 1990, signée pour la France par le PSY‘G puis par le SNPPsy, signatures conduisant à la constitution conjointe par les deux syndicats de la FFdP, sorte de section française de l’Association européenne de psychothérapieAEP dite EAP à l’anglo-saxonne – qui engendrera l’AFFOP par sissiparité (fin 1998)(5). La FFdP deviendra FF2P (2006) – peu après que le SNPPsy ait, à leur demande, fait place en 2005 aux psychanalystes militant en son sein dans le sous- titre de son acronyme(6).

autoréglementés : « pratiques hors du cadre réglementé »

Titres d’exercice professionnel autoréglementés

garantis par les quatre institutions responsables historiques membres du GLPR

AFFOP (dont SNPPsy) :

psychopraticien relationnel®

FF2P :

psychopraticien certifié®

PSYG :

psychopraticien agréé

Ces trois titres d’exercice alternatifs (et ceux-ci seulement) désignent des praticiens professionnellement autoréglementés hors du cadre réglementé, réservé lui au titre d’exercice à vocation paramédicale de psychothérapeute.


Mises à jour à partir du 25 juillet 2011 : août 2011 – novembre 2011 – 24 août 2012 – 10 septembre 2012 – 22 novembre 2012 – 8 octobre 2013 – 17 mai 2014 – 26 mai 2015 – 25 octobre 2015 – 30 novembre 2015 –
Remonter

Remonteren haut de la page