RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

psychothérapeutes

Les psychothérapeutes, qu’on peut écrire pour marquer l’effet dépréciatif voulu les-psychothérapeutes : terme générique utilisé avant le 1er juillet 2010 par les psychologues, psychiatres, psychologues-psychanalystes et psychiatres-psychanalystes, désireux de les spolier de leur nom, pour désigner les psychothérapeutes relationnels. Ils affectaient d’ignorer que les psychothérapeutes relationnels, couverts par l’autorité morale de leurs institutions historiques responsables, se distinguaient soigneusement depuis deux décennies (et deux de plus pour le Psy’G) des praticiens sans garantie pouvant opérer sous la dénomination vague de psychothérapeute tout et trop court.

Ce terme dans la bouche de leurs proférateurs assimilaient les praticiens qu’il visait à des « charlatans ». On voit avec l’emploi de ce terme poindre l’angoisse, l’agressivité et la fantasmatique institutionnelles historiques classique de la Médecine, telles que la décrit bien Isabelle Stengers.

On sait que depuis 2001 le SNPPsy a distingué les psychothérapeutes relationnels de l’ensemble des autres, pour éviter la confusion entre les différentes psychothérapies pratiquées et revendiquées par les psychologues (comportementalistes ou même « cliniciens ») et les psychiatres, se situant dans des épistémés et éthiques divergentes, au titre de la psychothérapie, la seule vraie juste et bonne, celle que nous pratiquons, moi et mon groupe de référence (« la psychothérapie » comme shifter).

En fait le champ de la psychothérapie est complexe et pour s’y repérer nous avons forgé le concept de Carré psy, afin d’en articuler les traits distinctifs à partir d’une matrice. On mesure alors que LES psychothérapeutes vs. LA psychothérapie représente une terminologie de tous les dangers de confusion conceptuelle et institutionnelle.

Voir aussi

les-psychothérapeutes
la-psychothérapie
psychothérapie = 4 psys
titres
Titre de psychothérapeute – une mécanique institutionnelle complexe
la psychothérapie & les psychologues
– Philippe Grauer, éthique & psychothérapie : de la psychopathologie à l’autoproclamation [7 novembre 2013].
– Philippe Grosbois, Éthique et psychothérapie : principe de parité versus principe de compétence
terminologie

4 décembre 2010 –

Remonter

Remonteren haut de la page