RechercherRecherche AgendaAgenda

Agenda

Revenir

21-22 octobre 2011

Paul Goodman – éducation & psychothérapie

à l’épicentre exact du dépôt au sein de l’université française de son germe

Par Philippe Grauer

Souvenirs souvenirs ! années 68, années d’enterrement de l’après-guerre, et de foi en l’avenir des peuples, des gens, et de l’amour plus fort que la guerre(1"), le tout accompagné d’un assez insolent libertarisme. Je me souviens de mes années Paris 8, entamées depuis la fondation de l’université novatrice qui constitua un modèle international, où la psychologie humaniste américaine, pour une part introduite par moi à l’université sous l’appellation de Mouvement du potentiel humain, en passe de devenir Nouvelles thérapies avant de se muer en La psychothérapie puis en psychothérapie relationnelle, soutenue par Georges Lapassade – l’analyse institutionnelle, et Michel Lobrot – la pédagogie institutionnelle et la psychosociologie(2"), par l’élan irrésistible du rogerisme, se déployait massivement en Sciences de l’Éducation, dont les mandarins scientistes bousculés considéraient avec stupéfaction l’impétuosité de la recherche.

L’ambiance à l’université a bien changé depuis. Rétrécie d’horizon, comportementalisée, scientistisée, elle a beaucoup travaillé à oublier son ouverture. Le professeur Jean-Louis Le Grand de son côté se souvient pourtant toujours d’avoir participé aux bouillonnants cours de cette heureuse période, où l’université expérimentale jubilait de créativité, où Derrida de son côté lançait depuis Vincennes sa différance et sa théorie du pharmakon. 35 ans plus tard, les Sciences de l’Éducation de Paris 8 célèbrent à l’occasion de la soutenance de sa thèse par Roberto Espejo, dirigée par le même Jean-Louis Le Grand, le Goodman libertaire porte-poison, entre autre metteur en théorie de la Gestalt-thérapie, qui continue de provoquer notre pensée.

La conjonction dans l’organisation de ces deux journées, du Cifp, créé il y a 25 ans par Philippe Grauer alors en poste en Sciences de l’Éducation, et de l’UER de ces Sciences de l’Éducation vincennoises qui firent rayonner la nouvelle psychothérapie et contribuèrent à sa première implantation à l’université, constitue la manifestation de la continuité de sa vitalité scientifique et politique, et une promesse, par delà le comportementalisme et le scientisme apparemment triomphants, qu’elle a toujours combattus. Le nouvel humanisme qu’elle représente, subversif et tonique, se manifestera lors de ces Journées d’Études à l’épicentre exact du dépôt au sein de l’université française de son germe. Venez y goûter sa saveur non conformiste.

Comme la psychanalyse lorsqu’elle reste fidèle à sa vocation, la psychothérapie relationnelle présente en ce double lieu pour contribuer à l’approfondissement de l’étude d’un de ses maîtres penseurs, manifestera les 21-22 octobre la vitalité de son message sainement irrespectueux. Venez vous ressourcer l’énergie, comme on disait alors, au contact des "bonnes vibrations" de sa convivialité scientifique revigorante et nous l’espérons décapante.


Journées d’étude conjointes Cifpr / Sciences de l’Éducation – Université Paris 8

21-22 octobre 2011

Paul Goodman Homme de lettres, psychothérapeute, anarchiste, critique social théoricien de l’éducation fondateur metteur en forme de la théorie gestalt-thérapique

Dans le cadre conjoint des Journées interdisciplinaires du Cifpr et du programme d’étude et de recherche de l’UER des Sciences de l’Éducation de l’Université Paris 8 – Vincennes à Saint Denis, aura lieu un colloque sur Paul Goodman dont voici le

PRÉ-PROGRAMME

Vendredi 21 Octobre en soirée – 18:30 à 22:30

Ouverture au 77 rue des Archives, Paris 75003

– Claude Lanher : Merleau-Ponty et la Gestalt-Theorie. Le retour du sens du comportement contre sa réduction à une somme de réflexes, expliqués de manière mécaniste. Perspectives nouvelles sur les rapports de l’âme et du corps et sur le sens de l’être.

– Claude Rabant : psychanalyse et politique depuis la mort de Freud à nos jours

– Philippe Grauer : psychothérapie relationnelle et responsabilisation du sujet

Samedi 22 Octobre – 09:00 à 20:00

Journée à l’Université de Paris 8, salle ** (à préciser)

9:00 – 9:20 : Introduction : qui était Paul Goodman ? éléments de biographie, évocation du contexte historique et culturel : Roberto Espejo

9:30 – 10:30 : Paul Goodman et l’utopie du DeschoolingBernard Vincent

Pause : 11:00 – 11:20

11:20 – 12:10 : Goodman théoricien fondateur de la GT : Catherine Deshays

12:15 – 13:00 : La psychanalyse américaine des années 50-60 : Élisabeth Roudinesco

Déjeuner 13:00 – 14:30

14:30 – 15:20 : Goodman et la pédagogie critique Roberto Espejo

15:20 – 16:10 : Psychothérapie, politique et éducation, GT et psychanalyse, la question de l’humanisme : Philippe Grauer

16:10 – 17:00 : Sciences de l’Éducation & psychothérapie humaniste, Jean-Louis Le Grand, Université Paris 8.

17:00 – 17:30 – Conclusion : Jean-Louis Le Grand, Université Paris 8, Philippe Grauer, Cifpr.


17:30 – 19:30 : FILM de Jonathan Lee, Paul Goodman changed my life

Commentaire final.



Lieu :
Horaires :
Tarif :

Toute inscription sera validée à réception du paiement.

Formulaire d'inscription

Remonter

Remonteren haut de la page