RechercherRecherche AgendaAgenda

Agenda

Revenir

29-30 juin 2012

PENSER LE TAO, un petit detour par la Chine antique Daniel Ramirez

Impossible de se dispenser d’une réflexion philosophique correctement construite sur un thème comme celui-ci. Le Cifpr se félicite de proposer à ses étudiants de se consacrer à une telle tâche. Le bouddhisme à toutes les sauces dont la californienne répandu médiatiquement prouve l’intérêt de nos sociétés pour une pensée à la fois exotique et apparemment assimilable si ce n’est dénaturable – la vérité est ailleurs, chacun sait cela depuis la série télévisée qui nous l’a rappelé. Il relève de notre responsabilité d’examiner avec tout le sérieux laïc nécessaire la philosophie chinoise antique, et de mesurer similitudes et différences.

Marcel Conche, que Daniel Ramirez conseille aux philosophes occidentaux, préfacier de la récente édition Puf du Tao – que je vous conseille à mon tour –, commentant le non agir de ce qu’on pourrait appeler la voie de l’eau (l’eau passe toujours au plus bas), décrit ainsi le rôle du Sage : « aider autrui à libérer les forces vives qui sont en lui, à accoucher de lui-même et donc à recouvrer la liberté, qui est non pas soumission à des objectifs fixés d’avance, à un plan de vie, mais spontanéité et création. » Il définit ce faisant le programme qu’on pourrait qualifier de sainement anti autoritaire du psychopraticien relationnel. Cela et le rapprochement du concept de Tao avec la Nature de Lucrère et de Spinoza, représente une des multiples raisons de s’inspirer de la Voie extrême orientale, tout en restant, comme le sage n’ayant jamais voyagé, fortement enracinés dans notre occidentalité méditerranéenne. Alors à tous bon voyage sur place à ne rien faire qu’être ou plutôt se laisser être – on nous excusera du peu.

Merci à Daniel Ramirez, qui excelle dans ce genre d’exercice, de nous donner le plaisir de nous rafraîchir auprès de ces précieuses sources, d’y nager sans nous y perdre ou dissoudre.

Les personnes étrangères à notre École curieuses de ces choses seront les bienvenues en hôtes honorant notre modeste demeure de leur agréable présence (toutefois s’inscrire auparavant).

PHG


vendredi 29 juin 2012, 20:00-23:00 & samedi 30 juin, 10:00-16:30


Le Taoïsme, Lao-Tseu et son célèbre Tao Té King sont peut-être les références les plus citées en Occident par rapport à la pensée de la Chine. Mais que connaît-on vraiment de tout cela ? Nous allons faire un peu le point dans ce séminaire. La philosophie n’est pas seulement occidentale, tout comme la vie humaine et nous pouvons essayer de penser autrement en nous aidant de cet ailleurs.

vendredi soir :

1) La culture chinoise archaïque. Les oracles, la magie, les ancêtres.

2) Le I-King, un bref aperçu.

samedi journée :

3) Confucius, une pensée de l’homme, du ciel et du monde.

4) Que signifie donc Tao ?

5) Tchouang Tseu

6) Lao Tseu et le Tao-te King

7) (Si on a le temps) D’autres écoles, Maître Mo, Mencius(1), les légistes. Du Tao à Mao.


bibliographie

Une seule lecture : le Tao Te King, dans ses très nombreuses traductions, on le trouve en poche et même en ligne (http://taoteking.free.fr/). Une mention spéciale pour les traductions de Stephen Mitchel et de Marcel Conche (pour philosophes occidentaux).


Lieu :
Horaires :
Tarif :

Toute inscription sera validée à réception du paiement.

Formulaire d'inscription

Remonter

Remonteren haut de la page