RechercherRecherche AgendaAgenda

Agenda

Revenir

27-28 novembre 2015

PSYCHOPATHOLOGIE DE L’ADULTE – VUE D’ENSEMBLE Yves Lefebvre

l’indispensable éventail de théorisation psychopathologique

par Philippe Grauer

Séminaire de psychopathologie 27/28-11-2015 du Docteur Manuel Garcia-Barroso

La théorie n’est que théorie, et en sciences humaines nous ne jouissons pas de la précision calculable des sciences physiques. Tant mieux, si l’on y songe, au lieu de s’en désoler, l’homme n’est pas calculable et ne le sera heureusement jamais. Il peut par contre devenir compréhensible. Ainsi face à l’a-théoricisme DSM, qui non seulement noie le poisson mais le dissout (plus fort que Schrödiger avec son chat), comme le disait Kurt Lewin rien ne vaut une bonne théorie.

Le brillant échafaudage psychanalytique et plus d’un siècle d’expérience et de production fertile des épousailles épistémiques de la psychanalyse et de la psychiatrie ont produit une clinique incontournable à l’exercice de notre métier et au développement de notre discipline, la psychothérapie relationnelle.

Il n’y a pas qu’elle mais de toute façon déjà elle. Une consistante base à bien connaître. Manuel Barroso est pour cela le psychiatre psychanalyste idéal. Il connaît pratiquement tout, c’est-à-dire aussi le reste, notre domaine propre et ses grandes méthodes. Quelle chance pour nous ! Autant dire que ses cours constituent un tremplin idéal vers l’intégrativisme et la multiréférentialité.

>> ATTENTION LIRE LA SUITE APRÈS LE BULLETIN D’INSCRIPTION


psychopathologie de l’adulte – vue d’ensemble

ses pôles d’organisation : névrotique, psychotique, narcissique et psychosomatique

Séminaire de psychopathologie 27/28-11-2015 du Docteur Manuel Garcia-Barroso

deuxième étape

Le processus de la cure analytique d’avant les années 20 est bien connu. Les névroses relevaient de la cure analytique, mais pas les psychoses et les perversions. Le tournant des années 20 avec la deuxième topique (ça, moi, sur-moi et idéal du moi), la conception de l’instinct de mort et Au-delà du principe du plaisir ouvrent des perspectives thérapeutiques pour des cas qui échappaient à la psychopathologie d’avant 1920.

narcissisme défaillant

A posteriori, ils furent nommés cas limites borderline, relevant du fonctionnement névrotique, psychotique et pervers. Ils relèvent des troubles narcissiques identitaires de la personnalité et constituent la majorité des patients actuels en psychothérapie et psychanalyse. Nous explorerons l’ensemble de la pathologie de l’adulte avec ses différents pôles d’organisation: névrotique, psychotique, narcissique et psychosomatique.

bibliographie

– René Roussillon, Manuel de psychologie et psychopathologie clinique générale, 2007, Paris, Masson.- Partie 2, sections 1, 2 et 3.


Lieu :
Horaires :
Tarif :

Toute inscription sera validée à réception du paiement.

Formulaire d'inscription

Remonter

Remonteren haut de la page