RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

psychothérapie humaniste

L’expression vient d’Abraham Maslow. Coincé entre une psychanalyse américaine du Nord entièrement aux mains des psychiatres, devenue normalisatrice, et un comportementalisme tout puissant en psychologie, Maslow, porteur d’une pensée humaniste, existentielle et spiritualiste, impulsa ce qui devint la Troisième voie.

Illustré par les fondateurs de la première génération, Maslow, Rollo May, Carl Rogers, Bugenthal, fondateurs à l’initiative de Maslow de l’Association de psychologie humaniste américaine, ce mouvement se développa, évolua et franchit l’Atlantique en direction de l’Europe. Il prit pied en Grande Bretagne puis en France à l’initiative des rogeriens (Michel Lobrot, Max Pagès, André de Peretti) et des psychosociologues Analystes institutionnels (Georges Lapassade, René Lourau). Vint ensuite en 1969 la seconde vague des introducteurs du Growth Movement (Esalen). À la suite de quoi (Max Pagès ayant provoqué l’évènement introductif initial) Jean-Michel Fourcade, Dominique Colleter, Tan Nguyen, Philippe Grauer, formés par la suite par Bill Grossman, directeur du Centre londonien Kaleidoscope, fondèrent le CDPH (1972). Parallèlement Jacques Durand-Dassier établissait rue des Sains-Pères le Centre d’Évolution.

Remonter

Remonteren haut de la page