RechercherRecherche AgendaAgenda

Actualités

Revenir

30 août 2019

JOURNÉES DE L’APPEL DES APPELS À MARSEILLE —10 ANS APRÈS

cause commune, par Philippe Grauer

cause commune, par Philippe Grauer

Marseille les 6 et 7 septembre 2019
Théâtre Toursky, 16 promenade Léo Ferré

Comment en sommes-nous arrivés à l’Appel des appels ? 
Où en sommes-nous ? Que peut-on désirer ?

« Il ne faut plus céder à la curatelle technico-financière des humains accomplie par ces pseudo évaluations qui ignorent délibérément le gâchis humain qu’elles produisent, la perte du sens de l’existence, la dévalorisation des vies, le désespoir et le malheur, au profit d’une logique de domination sociale. Aujourd’hui où, de nouveau, des printemps de colère et de désespoir émergent refusons ces pseudo évaluations, vecteur essentiel d’une politique de prolétarisation des métiers et de paupérisation des professionnels. Arrêtons ces impostures que sont les évaluations comptables et les fake news sur lesquelles elles s’appuient. Exigeons que les mesures de la valeur prennent en compte le coût humain. »

Ça fait un peu incendiaire, mais au moins ça dit des choses. Sur les systèmes d’évaluation comptables et gestionnarisées, sur la paupérisation des professionnels. Pour le sens de l’existence, notre propre existence professionnelle est là pour s’en occuper. Encore faut-il qu’elle puisse, précisément, exister. PHG

 

pour une insurrection de la conscience sociale des professionnels

Les professionnels de l’humain, dont nous sommes, ne peuvent rester indifférents à ces nouvelles formes d’insurrection qui nous rappellent que, si « la liberté requiert la présence d’autrui », selon l’expression d’Hannah Arendt, la conscience est aussi sociale. Peut-on imaginer un appel intitulé : « pour une insurrection de la conscience sociale des professionnels » ?

cause commune et reconnaissance des praticiens en psychothérapie relationnelle et de leurs lieux de formation

par Philippe Grauer

Nous n’exerçons pas, neutres en terrain neutre, dans le champ social et politique. Reste à déterminer la place que peut et doit prendre la psychothérapie relationnelle — et son enseignement confié aux écoles nécessairement privées (y compris de moyens) puisque l’université française ne forme pas à notre métier — dans le paysage psy aux côtés de praticiens des professions voisines qui encore très souvent nous ignorent cordialement, sous l’influence idéologique du corporatisme caractéristique des professionnels psys résolument « universitaristes ». Un peu de reconnaissance mutuelle ne ferait aucun mal à la cause commune.

Intervenants:

Agnès Benedetti, Psychanalyste, superviseur, directrice ACPI.
Magalie Besse, Docteure en droit et directrice de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
Catherine Caleca, psychologue
Julie Caupenne, professeure de lettres et secrétaire générale de l’ADA
Bruno Chaudret, Directeur de recherche (CNRS), membre de l’Académie des sciences
Michel Chauvière, Directeur de recherche émérite (CNRS)
Vincent de Gaulejac, sociologue, professeur émérite des universités
Marie-José Del Volgo, Praticien hospitalier-Maître de conférences honoraire des Universités
Myriam Eck, poétesse
Maryam Ferrara, professeur de lettres d’un LEP dans les quartiers nord de Marseille
Philippe Foulquié, fondateur de La Friche de la Belle de mai à Marseille ( Pour le comité 13)
Laurence Fourtouil, rééducatrice de l’éducation nationale (FNAREN)
Robert Gelli, magistrat, ancien directeur des affaires criminelles au ministère de la justice, avec Christiane Taubira (2014-2017)
Roland Gori, Psychanalyste, Professeur honoraire des Universités
Françoise Guihard, rééducatrice de l’Éducation nationale, secrétaire de la FNAREN
Christophe Guiraud, éducateur spécialisé
Christiane Henry, assistante sociale
Monique Lauret, Psychiatre – Psychanalyste, membre de  Espace Analytique et de la Fondation Européenne de la psychanalyse
Richard Martin, Directeur du théâtre Toursky
Bernard Organini, enseignant dans le travail social (IRTS)
Chantal Pacteau, directrice de recherche (CNRS)
Laurent Rigaud, éducateur spécialisé
Almasse Said Ali, aide-soignante, syndicaliste ( EHPAD de Vitrolles)
Claude Schauder, psychanalyste, ancien professeur associé des Universités
Nicole Schauder, médecin de santé publique
Thomas Schauder, professeur de philosophie
Charles Silvestre, journaliste
Dominique Simonnot, journaliste Dominique Terres, psychiatre
Kevin Vacher, membre du collectif du 5 novembre
Julien Varaillon Laborie, professeur de musique
Catherine Vidal, neurobiologiste

Inscriptionscontact@appeldesappels.org .

Informations ici


Remonter

Remonteren haut de la page