RechercherRecherche AgendaAgenda

Programme école formation psychothérapeute

Programme école formation psychothérapeute

Programme de l'école

Concerne le C1.
Au cours du premier cycle, les étudiants participent de façon suivie à un groupe d’évolution. Ce faisant non seulement le groupe évolue mais chacun se transforme, en même temps qu’il se forme.
L’actuelle université française, livrée à l’hégémonie grandissante du positivisme, peine à dispenser ce genre de savoir être (ensemble). Une fois le groupe constitué, il deviendra un outil collectif d’apprentissage particulièrement efficace.

Durant le C2 trois ans durant.
Il s’agit d’un travail centré sur l’évolution groupale inconsciente et la capacité d’y comprendre et analyser sa propre implication, en application d’une méthodologie à base de psychanalyse intégrative.
Un dispositif d’observation-restitution systématique permet d’accéder progressivement aux ressorts d’une psychanalyse de groupe (fondement Mélanie Klein, Wilfrid Bion, Didier Anzieu, René Kaès) intégrant notamment des éléments psychocorporels et émotionnels.
Du réveil de l’illusion groupale à la réalisation d’une solidarité adulte.

À partir des prémisses reichiens d’un inconscient corporel inscrit dans la musculature striée et lisse, Alexandre Lowen a mis en place une méthode par des exercices de respiration, de mise en tension posturale statique ou dynamique, d’accès à du matériel psychique archaïque dont la remontée bien dirigée peut nous conduire au seuil de résolution de conflits anciens qui hypothéquaient jusqu’ici notre capacité d’agir et réagir de façon créative et libérée. La mise en route de la reviviscence doit être conduite de façon à respecter la complexité de la situation et de la personne.

La gestalt-thérapie (ce terme veut dire thérapie de la psychologie de la forme ; en français contemporain gestalt peut se traduire par configuration perceptive) met systématiquement l’accent sur le processus, développement de la situation et accommodation psychique selon l’axe du temps (par opposition à celui de l’espace, de l’appareil psychique psychanalytique). Le tout compris dans une théorie du champ – concept renvoyant à l’unité organisme-environnement. Mon Dieu que c’est compliqué ! et parfois exprimé en anglais non traduit, il faut du temps pour s’y faire mais ça vaut vraiment le coup, et transmis par Michel Pinardon et son humour ça devient un plaisir. Et puis, vous deviendrez très savants et pourrez ainsi impressionner vos collègues. Par contre l’entraînement pratique est très concret, et cette thérapie du dialogue et du contact, particulièrement dynamisante, met élégamment en mouvement la relation qui relie le tandem de "celui venu voir quelqu’un / le quelqu’un d’autre professionnalisé" qu’est le psy.

Actualité et perspectives cliniques de la psychanalyse contemporaine.
Éléments de base de la diversité clinique psychanalytique contemporaine.

L’aventure psychanalytique a maintenant plus d’un siècle d’âge, elle s’est déployée en de nombreuses écoles et obédiences sans compter les dissidences, a évolué selon des politiques diverses. Actuellement en repli (la psychiatrie et la psychologie se sont dégagées d’elle), après une phase d’hégémonisme de la période d’après-guerre, la psychanalyse reste une discipline théorique et méthodologique fertile, puissante, toujours en devenir. En Europe, le lacanisme en France, le bionisme en Grande Bretagne, ont marqué les années 60-80. Des tics de tous genres, un maniérisme obscur et le déploiement d’un certain dogmatisme ont pu défigurer le visage de la psychanalyse, qui en a vu d’autres et s’en remettra. De merveilleux psychanalystes exercent de nos jours au quotidien dans notre pays, et transmettent le fruit de leur expérience. Ne pas négliger leur importance.

programme-ecole-formation-psychotherapeute-cifpr-aix-marseille-paris

Tous cycles, ouvert aux visiteurs.

1) Articulations fondamentales
– diffraction du transfert, transfert principal et transfert auxiliaire,
– espace transitionnel, la première et la seconde topique freudienne dans l’espace groupal
– clivage artificiel des espaces
– interprétation dans le jeu et en dehors
– reprise, et les liens avec la thérapie en face à face.

2) Éléments de psychopathologie
– éléments psychopathologiques activés par le psychodrame, pour mieux les sublimer.

3) Animation participative.
Une expérience inoubliable et très structurante.

Tous cycles, ouvert aux visiteurs.

Comment pratiquer la psychothérapie relationnelle en toute ignorance du socle anthropologique et philosophique sur lequel elle repose, depuis l’invention de la philosophie occidentale du VIIIème au Vème siècle et suivants, en Ionie puis dans toute la Grèce ?

Comment pratiquer les grands systèmes psychothérapiques hérités des Lumières si on n’étudie pas la philosophie au moins du XVIème siècle à nos jours ?

Impossible de se passer du savoir interrogateur et d’échapper à l’exercice de l’art de la question et du dialogue dans un métier, la psychothérapie relationnelle, qui consiste à se poser là et y rester en relation avec un autre jusqu’à ce qu’il en sorte entre eux deux quelque chose.

Sans soubassement et mise en recherche philosophique assumés, la psychothérapie deviendrait inintelligible. D’autant que la phénoménologie et l’existentialisme constituent de précieuses ressources par leur angle d’incidence clinique en particulier en gestalt-thérapie.

Tous cycles.

Chaque champ disciplinaire (psychanalyse, psychothérapie relationnelle) chaque grande méthode (gestalt-thérapie, analyse bioénergétique, etc.) répond à une définition complexe, dont l’un des traits consiste en une psychopathologie, une définition théorique et méthodologique de la normalité et du dysfonctionnement.
Immense problème, qu’est-ce que normal ?

La psychopathologie au CIFPR se répartit entre son déploiement dans chaque matière cardinale (psychanalyse, gestalt, analyse bioénergétique, groupe psychothérapique) et un enseignement confié à un psychiatre.

De toute façon la psychopathologie est en crise, et une réflexion de fond sur cette matière, le DSM et les projets de nouvelle classification est indispensable.
Vive Henri Ey !

Tous cycles.

Occasionnellement, nous invitons des praticiens qui offrent un complément aux formations dispensées régulièrement. Ils peuvent revenir à la demande.

Accompagnement pour s’y retrouver entre des formations aux horizons théoriques et méthodologiques
– soit contraires : problématique intégrative, complémentarité
– soit contradictoires : problématique multiréférentielle (pas les deux simultanément). respecter les différences théoriques (qu’est-ce qu’une théorisation en science humaine clinique ?) structurelles, et savoir vivre avec.