RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

cinquième critère

5) se voir confirmer et agréer par une Commission de pairs professionnels expérimentés

qui apprécient le savoir, savoir-être, savoir-faire et savoir faire être spécifique de leur collègue, dans le temps que celui ou celle-ci trouve la force morale et psychique de se reconnaître en les rencontrant.

Cela à l’issue d’une période suffisante d’exercice en qualité de psychopraticien relationnel stagiaire, représentant plusieurs années de supervision et post-formation.

– Ce cinquième critère est déterminant. Par lui se distingue le SNPPsy (et l’Affop) de l’univers de représentation et de principes organisationnels et éthiques en découlant, pouvant conduire à une simple inscription administrative.

– Le cinquième critère est le moment de la rencontre humaine et professionnelle entre praticiens relevant d’obédiences scientifiques différentes. Rencontre qui permet à l’occasion d’une reconnaissance et confirmation mutuelle, d’attester en relation et solidarité de la qualité de psychopraticien relationnel chez celui ou celle qui manifeste le désir de s’en réclamer.

Aucune admission sur dossier, éventuellement simplement complétée par une rencontre en cas de doute, ne peut remplacer le moment fondateur du dialogue en vérité du Cinquième critère.

Ce texte est extrait des Cinq critères.


2 septembre 2011 – 19 novembre 2012 – psychothérapeute relationnel s’est vu remplacer par psychopraticien relationnel – 15 mars 2014 –

Remonter

Remonteren haut de la page