RechercherRecherche AgendaAgenda

Actualités

Revenir

12 février 2016

Prévenons l’éclosion du fanatisme dès l’école par Edgar Morin, Le Monde

Démonter la mécanique du fanatisme

Tel est le mérite de ce texte puissant et limpide. Nous le rapportons à l’ouvrage de Carlo Strenger dont nous venons d’installer une analyse. Nous avons besoin de tels outils pour mieux nous orienter dans la tourmente de la période que nous traversons.

voir également

Jürgen Habermas – propos recueillis par Nicolas Weill, « Le djihadisme, une forme moderne de réaction au déracinement » [mis en ligne le 23 novembre 2015].
Fehti Benslama, « Pour les désespérés, l’islamisme radical est un produit excitant, »(propos recueillis par Soren Seelow), précédé de « Terrible manifestation de la connerie humaine : incalifiable » par Philippe Grauer [mis en ligne le 14 novembre 2015].
Élisabeth Roudinesco, « La psychanalyse doit s’adapter aux souffrances contemporaines » – propos recueillis par Cécile Daumas. Précédé de « Rester humain au cœur du désastre » par Philippe Grauer [Mis en ligne le 22 novembre 2015]
Marcel Gauchet, « Le fondamentalisme islamique est le signe paradoxal de la sortie du religieux« , interview par Nicolas Truong [mis en ligne le 23 novembre 2015].
Paul Berman – traduit de l’anglais par Pauline Colonna d’Istria, « Il n’y a pas de causes sociales au djihadisme », précédé de « Agir en sorte que jamais Daech ne puisse / Sur ma tête inclinée planter son drapeau noir » par Philippe Grauer [mis en ligne le 1er décembre 2015].
Roland Gori – propos recueillis par Julie Clarini © Le Monde, « La crise des valeurs favorise les théofascismes »[mis en ligne le 3 janvier 2016].
Jean Birnbaumle fascisme théologico-politique de Daech, précédé de « refuser le déni, refuser l’islamofascisme », par Philippe Grauer [mis en ligne le 21 février 2016].
Roland Gori, Philippe Grauer, Théofascisme [mis en ligne le 3 mars 2016].
Philippe Grauer, LE FASCISME S’ADRESSE À NOUS – Faisons lui face et tenons lui tête [mis en ligne le 22 mars 2016].

Sans oublier l’excellent Hors Série du Monde sur le djihadisme, 8,50 €.

par Edgar Morin, Le Monde

Prévenons l’éclosion du fanatisme dès l’école

Par Edgar Morin, Le Monde ©

Nul ne naît fanatique, rappelle Edgar Morin. Pour empêcher le basculement dans la radicalité, l’enseignement devrait agir sans relâche à délivrer la connaissance, et à repérer les illusions

La première déclaration de l’Unesco à sa fondation avait indiqué que la guerre se trouve d’abord dans l’esprit, et l’Unesco a voulu promouvoir une éducation pour la paix. Mais en fait il ne peut être que banal d’enseigner que paix vaut mieux que guerre, ce qui est évident dans les temps paisibles.

Le problème se pose quand l’esprit de guerre submerge les mentalités. Éduquer à la paix signifie donc de lutter pour résister à l’esprit de guerre. Cela dit, en temps même de paix peut se développer une forme extrême de l’esprit de guerre, qui est le fanatisme. Celui-ci porte en lui la certitude de vérité absolue, la conviction d’agir pour la plus juste cause, et la volonté de détruire comme enne