RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

bataille de l’autisme

À l’article bataille des charlatans un § bataille de l’autisme indiquait :

« La bataille des charlatans à peine achevée, l’agression dirigée depuis le début contre la psychanalyse reprenait de plus belle à l’occasion de la question controuvée de l’autisme. Les psychanalystes du Groupe de contact qui s’étaient réjouis de l’élimination probable des psychothérapeutes relationnels réalisent dix ans plus tard qu’ils se retrouvent seuls et démunis face aux ennemis des rivaux dont ils se réjouissaient la veille du bon débarras. Les psychanalystes en tant que corps ne semblent pas réagir de façon ajustée et coordonnée à la montée de discrédit que les scientistes et parents d’autistes leur destinent. Espérons que cela change. Les psychopraticiens relationnels restent disponibles pour appuyer une juste réaction face à la vague de déconsidération qui commence à déferler sur leurs collègues. »

retraite de la psychanalyse

Le fait est que la psychanalyse, d’abord visée dans la première bataille par la médecine ayant décidé de récupérer la psychiatrie en en excluant la psychanalyse, visée politique que le Groupe de contact ne distingua pas lorsque la première boule heurtée fut celle de la psychothérapie relationnelle, le fait est donc que la psychanalyse bat en retraite d’implantation et d’influence au sein du carré psy, le statut de psychothérapeute de nouvelle désignation l’ayant supplantée.

la psychothérapie institutionnelle, village gaulois ?

Ce qui reste de la psychothérapie institutionnelle, pour lutter contre le mouvement mondialiste d’une psychiatrie prise entre comportementalisme et organicisme, contituerait un des points d’appui à la disposition des psychiatres d’inspiration psychanalytique et psychodynamique pour résister à l’organo-comportementalisme qui se dessine. Quels sont ses effectifs, quel est actuellement son rayonnement véritable, qu’est devenue sa clinique hospitalière ? Les prochains regroupements centrés sur la question de l’identité psychiatrique dans notre pays le montreront.

dogmatisme clinique

Le second accrochage important se joua autour de la question de l’autisme. Nombre de psychanalystes-psychiatres ayant incriminé les mères d’enfants autistes et mis en avant un dispositif incorrect style psychologie des familles à base de complexe d’Œdipe aussi primitif qu’inefficace en la matière, les parents se sont révoltés et les comportementalistes ont sauté sur l’occasion. Leurs méthodes, dures, se sont montrées en tout cas plus efficaces et maintenant les parents ne veulent plus entendre parler de psychanalyse, ce qui est dommageable aux bons praticiens comme Delion (heureusement mis hors de cause).

voir aussi

– Jacques Hochmann, Les batailles de l’autisme : hier et aujourd’hui [Février 2012].

symétrie

Résultat, la bataille de l’autisme perdue, voici la psychanalyse poussée hors la psychiatrie. Comme le juste combat contre le DSM ne risque pas de changer la donne de la psychiatrie mondiale définitivement divorcée de la psychanalyse en ce qui concerne une orientation psychodynamique, la psychanalyse se trouvera réfugiée en psychologie, une psychologie qui ne veut pas d’elle. Devenus psychothérapeutes de nouvelle désignation, les psychanalystes sont en train de reprendre leur posture institutionnelle de base au sein du carré psy, évidemment symétrique de celle de la psychothérapie relationnelle, toutes deux disciplines de la dynamique de subjectivation (formation et habilitation propre hors les murs universitaires).

Remaniements en cours à suivre.

voir également notre dossier Delion

-* l’enveloppe qui déchire [Avril 2012] par Par Catherine Vincent envoyée spéciale du Monde auprès du Pr. Pierre Delion
-* Autisme – à propos du packing [Février 2012] par Pierre Delion
-* Réponse à Michel Onfray sur ses prises de positions caricaturales en matière de psychanalyse [Avril 2010] par Pierre Delion
-* Autisme — lettre ouverte aux parents d’autistes, à leurs éducateurs et soignants [Avril 2009] par Pierre DELION — introduction de Philippe Grauer
-* Vive la psychothérapie institutionnelle ! [Mai 2007] par Philippe Grauer, Pierre Delion
-* Delion : irréprochable [Avril 2012]
-* Autisme : Delion, packing, inquiétante comparution [Février 2012] par sans auteur
-* autisme – appel à soutien à Pierre Delion et David Cohen [Janvier 2012]
-* Delion – autisme, écoute de l’enfant, packing [26 avril] par Pierre Delion par Élisabeth Roudinesco
-* Packing : convoqué par l’Ordre, le Pr. Delion s’explique [Février 2012] par Delion – propos recueillis par David Bilhaut. Précédé de « Pour une démarche intégrative humaniste, contre la guerre des emmurés » par Philippe Grauer

Remonter

Remonteren haut de la page