RechercherRecherche AgendaAgenda

Glossairede la psychothérapie

Revenir

société savante

Société savante en psychothérapie relationnelle

le syndicalisme, exception française

Le fait étonnant, exception française, c’est qu’il existe en France deux syndicats professionnels représentant et soutenant la psychothérapie relationnelle. Syndicats par dérivation du modèle des syndicats de psychologues. C’est volontairement que nous commençons l’article sur les Sociétés savantes par un § consacré au syndicalisme.

psychologie humaniste américaine

Commençons par le commencement. En France l’introduction des Nouvelles thérapies, sous le nom de Mouvement du potentiel humain, qui confondait expression personnelle, développement personnel, parathérapies populaires, psychologie (humaniste mais psychologie tout de même), psychosociologie et psychothérapie s’effectua en deux temps. La phase préliminaire s’effectua avec l’introduction du rogerisme puis de ce qu’on appela la dynamique de groupe, d’après Kurt Lewin. Jusqu’en 1969. Première période de la psychologie humaniste américaine. Puis survint l’introduction proprement dite de l’ensemble Potentiel humain, mouvance Esalen, intégrant la dimension sensorielle et psychocorporelle, qui révolutionne la psychothérapie par la seule parole (talking cure). Ce furent les Nouvelles Thérapies.

méthodes

Les méthodes fleurissent alors, innombrables si on les confond avec les techniques – et les systèmes de développement personnel et méditatifs ! Les plus importantes surnagent avec le temps, certaines flambent, puis au terme d’une petite décennie passent le flambeau de la dernière incontournable à une autre qui prend le relais.

méthodes-écoles

Certaines se donnent la forme de méthodes-écoles, créant des systèmes internationaux. Lorsqu’une méthode majeure (nous nous garderons ici de définir cette majorité-là) veut inscrire son importance dans le paysage psy elle tend à doubler sa certification (par diplôme d’école) d’une « titularisation. »

Question qui émet des titres et de quels titres s’agit-il ? le « titre » savant concerne le droit de porter l’appellation protégée, réservée, de méthode. S’il aspire aussi à valoir comme titre d’exercice professionnel il occulte, abolit, l’aire syndicale.

Ne pas oublier qu’en dehors de la France l’instance syndicale n’existe pas, ni en dehors de l’Europe l’instance fédérative au sens de l’Association européenne de psychothérapie.

sociétés savantes

Les méthodes (accolées à leurs écoles) s’organisent en sociétés savantes. Ces sociétés ont le pouvoir de donner leur nom à leurs membres, et de soutenir ce nom. Une désignation de méthode plus ou moins protégée, en tout cas réservée, à ses membres. Si ces membres étaient déjà porteurs du

titre

ou au moins

nom de référence disciplinaire,

(psychopraticien relationnel)

syndical

, ils viendraient auprès de leur société savante y travailler au développement de leur domaine scientifique, supervision, recherche, rayonnement. Sinon, c’est pas grave les voici couverts en tant que professionnels (fonction syndicale) par leur société savante de référence, qui leur délivre parfois à titre de… « titre » leur appellation protégée.

titre syndical d’exercice – altertitre

D’où le besoin de définir ce en quoi consiste un titre. Nous le faisons à notre entrée titre. Les syndicats délivrent donc des titres d’exercice alternatifs (à celui d’État, de psychothérapeute de création récente), les fédérations agissent diversement. L’Affop fait valoir les titres que délivrent ses organismes composants, dont… des méthodes-écoles et sociétés savantes indistinctement, la FF2P d’abord centrée sur le CEP délivre à présent un titre d’exercice professionnel de psychopraticien certifié.

Ces « grands titres » se superposent aux « petits titres » – dirions-nous subtitres (on ne saurait dire sous-titres) ? émis par les sociétés savantes, para titres peut-être ? – autorisant de se nommer d’après l’appellation autorisée et contrôlée par elles. Or ces sub dénominations, les praticiens apparemment s’y identifient préférentiellement. Ils s’y singularisent et reconnaissent mieux que dans le titrage général syndical de psychopraticien relationnel.

pluralisme

Certes, au sein de ma société française de ce qu’on voudra, je ne rencontre que des semblables, je cuis un peu dans mon jus, mais on se sent entre soi. Il existe bien un syndicat pluraliste, où on rencontre des autres, relevant d’autres … sociétés savantes précisément. Lequel syndicat délivre lui un titre d’exercice professionnel spécifique de la discipline. C’est que ma méthode relève d’une discipline, la psychothérapie relationnelle. Auparavant je ne relevais que de La-psychothérapie. C’est bien compliqué tout ça. Inutile de dire que si les professionnels ont du mal à suivre, le public lui s’en fout, il va voir son psy.

visibilité alternative

Un si charmant désordre institutionnel mérite concertation et homogénéisation terminologique. Décidément depuis la perte par nos praticiens du vocable psychothérapeute devenu titre d’exercice d’État à caractère para médical, la question des appellations a certes progressé, ainsi nous avons en commun le nom de métier de psychopraticien, mais pas encore assez pour que psychopraticien relationnel, psychopraticien agréé, psychopraticien certifié, aient acquis la visibilité et lisibilité alternatives requises pour une meilleure défense de la discipline (psychothérapie relationnelle) et profession.

chacun de son côté et pourtant ensemble

Cela renvoie à la définition de la vocation d’une société savante… relativement à la mission d’un syndicat chargé de titulariser ses praticiens en qualité de professionnels. Noël Salathé avait posé la question crucialement auprès de la SFG dans les années 80. Où en sommes-nous aujourd’hui et vers quoi allons-nous, chacun de son côté et pourtant ensemble, comme ça ?

voir également

il s’agit d’un réseau sémantique, c’est l’ensemble du maillage qui fait sens et construit le concept.

accréditement
autoréglementation
reconnaissance
confirmation
reconnaissance par les pairs
discipline
certification
diplôme
légitimation
métier
profession
méthode
pluralisme
multiréférentialité
psychanalyse intégrative
psychanalyse multiréférentielle
psychopraticien relationnel
psychopraticien relationnel®
psychopraticien multiréférentiel®
société savante
titre
titres
altertitre
titularisant
titularisation
terminologie

mis en ligne au dernier trimestre 2013 – 8 janvier 2014 – 11 mars 2014 –

Remonter

Remonteren haut de la page